Une maman enterre son nourrisson encore en vie parce qu’elle ne l’aimait plus

Devenir parent est un sentiment et une expérience joyeuse et enrichissante, mais plusieurs raisons et facteurs peuvent conduire les parents à abandonner leurs enfants. La pauvreté et les difficultés financières, des troubles psychologiques, l’insuffisance de connaissances et d’expériences et des raisons sociales peuvent expliquer ce phénomène d’abandon. L’histoire que nous allons vous présenter aujourd’hui est celle d’un pauvre nourrisson qui a été abandonné et enterré vivant dans les bois et c’est grâce à un brave agent de sécurité qu’il est encore en vie maintenant.

Tiens bon mon enfant !

Denis Saranzev travaille en tant qu’agent de sécurité dans une usine en Russie. Sa mission est de surveiller et de faire un tour près des locaux pour savoir si tout se passe bien. Un jour, il faisait sa patrouille quotidienne quand il a soudainement entendu un bruit étrange qui venait de loin. Denis a pensé entendre des pleurs d’un petit bébé dans les bois et il a décidé ensuite d’aller s’assurer et voir si ce qu’il avait entendu était réellement vrai.

Ce courageux jeune homme a suivi le bruit, qui l’a conduit à un fossé. Au milieu de la boue, des insectes et des déchets, il a remarqué un tout petit bras qui apparaissait. Il a enlevé tous les déchets et il a trouvé un sac en plastique attaché. En ouvrant le sac, Denis a été affreusement choqué. Il découvre un bébé à l’intérieur du sac. En se basant sur sa taille, Denis a supposé que le bébé était né seulement quelques jours plus tôt.

La petite fille était recouverte de boue, de déchets, d’insectes et de fourmis. Elle était dans un état horrible, les fourmis commençaient à manger ses yeux et entrer dans ses oreilles. Denis l’a transportée immédiatement à l’hôpital et a contacté la police pour le rejoindre et leur raconter toute l’histoire.

Les fourmis étaient entrées très profondément dans ses oreilles et ses yeux étaient remplis de pus. À l’hôpital, le personnel médical a pu estimer l’âge du bébé ; elle n’avait que cinq jours. Sa survie a été considérée comme un miracle et il lui a donné le prénom de Kristina.

La police a commencé ses investigations et a pu attraper la mère biologique de Kristina en seulement quelques jours. Elle s’appelle Olesja et elle était âgée de 22 ans.

La mère a été arrêté, elle prétendait avoir été agres sée et vio lée. Lorsque la police lui a demandé de raconter les détails de l’agre ssion et du vi ol, elle n’a pas résisté et elle a dit toute la vérité. Olesja n’était pas prête à garder et élever son bébé et l’a abandonné dans les bois pour le laisser m*urir.

La police a également retrouvé le père du bébé qui s’appelait Andrej. À ce moment-là, l’histoire de Kristina était déjà à la une de tous les médias. Le père du bébé était déjà au courant, mais il ne pouvait pas imaginer ou croire que tout cela pouvait être l’histoire de sa fille.

Andrej n’était pas au courant qu’il était devenu papa, car il avait eu une relation passagère avec Olesja. Leur relation s’est arrêtée quand elle est tombée enceinte et elle lui a dit qu’elle allait avorter et qu’elle ne voulait pas de ce bébé.