Anonnces

Affaire Elisa Pilarski : Ses amis "proches" révèlent une vidéo

La mort d’Elisa Pilarski reste un mystère. En effet, le 16 novembre dernier, la jeune femme part en balade avec son chien et, est retrouvée morte à cause de plusieurs morsures.
Et immédiatement, les soupçons des enquêteurs se tournent vers Curtis, son Staffordshire. Alors, pour rétablir la vérité, ses proches publient une vidéo sur les réseaux sociaux.

Mort d’Elisa Pilarski : un drame terrible
Depuis le 16 novembre dernier, la mort d’Elisa Pilarski reste un mystère. Ce jour-là, elle part pour une balade avec son chien dans la forêt de l’Aisne. Et quelques heures plus tard, cette jeune femme de 29 ans est retrouvée morte à cause de plusieurs morsures.
En effet, l’autopsie a permis de conclure que le décès « a pour origine une hémorragie consécutive à plusieurs morsures de chiens aux bras et aux jambes ainsi qu’à la tête, certaines mesures étant ante-mortem et d’autres post-mortem. »
Quant à Curtis, il est lui aussi retrouvé blessé près de son corps. Rapidement, il est transféré dans une fourrière de Beauvais pendant que les enquêteurs le soupçonnent d’être impliqué.

Néanmoins, le compagnon d’Elisa, Christophe Ellul, n’y croit absolument pas. Pas plus que les proches d’ailleurs qui décident de publier une vidéo sur les réseaux sociaux.
Une adorable vidéo
Pour rétablir la vérité autour de la mort d’Elisa Pilarski, ses proches décident de publier une vidéo sur la « page de soutien à Elisa Pilarski. »
D’ailleurs, ils estiment qu’il s’agit de « la seule page qui est en droit de communiquer. » Les images sont décrites comme « une vidéo touchante que nous adorons d’Elisa et de Curtis. » Et en effet, on découvre la jeune femme en balade avec Curtis.

Très proches l’un de l’autre, ce dernier est en laisse et s’amuse dans l’herbe alors que la jeune femme l’appelle régulièrement « Mon amour, mon bébé. »
Le chien va même se dresser sur ses pattes arrière pour lui faire « un bisou » et lui lécher le visage. Visiblement, ils partagent tous les deux un lien très fort. Mais malheureusement, les rumeurs vont bon train autour de ce Staffordshire, perçu comme un chien agressif par la majorité. Le mystère est donc loin d’être encore résolu.

 

Anonnces